partout

partout

partout [ partu ] adv.
• 1160; de 1. par et tout
En tous lieux; en de nombreux endroits. « Une sphère infinie dont le centre est partout » (Pascal). On ne peut être partout à la fois ( ubiquité) . Mettre, fourrer son nez partout : être indiscret. « Comme on lui donnait partout à boire gratis, Guyame allait boire partout » (Apollinaire). « Ce qui a été cru par tous, et toujours et partout, a toutes les chances d'être faux » (Valéry). « Partout où j'ai voulu dormir » (Musset). Chercher partout (cf. Dans tous les coins). Partout ailleurs ce sera pareil. Fam. « Il souffre. De partout : de la bouche, des jambes, du dos » (Martin du Gard).
Jeu (dans le décompte des points) Pour chaque adversaire. Quarante partout, égalité (au tennis).
⊗ CONTR. 1. Part (nulle part).

partout adverbe (par et tout) En tous lieux ou en de nombreux endroits : Ses vêtements traînent partout. On vous voit partout. Se dit lorsque deux adversaires, deux équipes totalisent le même nombre de points : Trois partout, match nul.partout (citations) adverbe (par et tout) Martial, en latin Marcus Valerius Martialis Bilbilis, Espagne, vers 40 après J.-C.-Bilbilis, Espagne, vers 104 Celui qui habite partout, n'habite nulle part. Quisquis ubique habitat, Maxime, nusquam habitat. Épigrammes, VII, 73, 6partout (difficultés) adverbe (par et tout) Emploi 1. De partout = de tous les endroits. Ils accouraient de partout. Emploi normal et courant. 2. De partout = sur toute la surface (sa blouse est tachée de partout). Emploi déconseillé. Recommandation Employer partout seul (sa blouse est tachée partout) ou tourner la phrase autrement (sa blouse est toute tachée, entièrement tachée, parsemée ou constellée de taches, etc.). 3. Tout partout = dans tous les endroits sans en excepter un seul (les gendarmes ont fait des recherches tout partout). Cet emploi est généralement ressenti comme populaire. Recommandation Employer partout seul (les gendarmes ont fait des recherches partout) ou tourner la phrase autrement (dans toute la région, chez tous les habitants, dans les moindres recoins, etc.). ● partout (expressions) adverbe (par et tout) Mettre son nez partout, être curieux, indiscret. De partout, de tous les côtés à la fois.

partout
adv. En tout lieu. Je l'ai cherché partout.

⇒PARTOUT, adv.
A. —En tous lieux. Comme le péché est partout, la rédemption est partout, le mythe est partout (BAUDEL., Art romant., Wagner, 1861, p.502). Votre gouvernante est timbrée. Elle voit le mal partout (AUDIBERTI, Mal court, 1947, I, p.142):
1. Louis XVIII ne perdit jamais le souvenir de la prééminence de son berceau; il était roi partout, comme Dieu est Dieu partout, dans une crèche ou dans un temple, sur un autel d'or ou d'argile.
CHATEAUBR., Mém., t.2, 1848, p.582.
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Le partout implique encore une relation essentielle au lieu, le lieu étant pris en un sens non nécessairement spatial (G. MARCEL, Journal, 1914, p.95). Dans cet univers immobile, immuable, congelé dans son partout et son toujours, notre globe (...) n'est pas soumis à la loi de l'éternité (MAETERL., Gde féerie, 1929, p.99).
B. —1. [L'espace déterminé est explicitement ou implicitement limité] Les murs suent comme un homme qui a trop chaud. On a été obligé de faire du feu partout (FLAUB., Corresp., 1852, p.338). Monsieur, disait-elle, je ne dors plus, j'ai mal partout (ZOLA, Germinal, 1885, p.1220).
[Modifié par un adv. (une loc. adv.) de quantité] À peu près partout, quasiment partout. Nous allons un peu partout... Un mois ici, quinze jours là... Comme nous voudrons (GONCOURT, R. Mauperin, 1864, p.308).
Pop. ou région. Tout partout. Mais tout partout, par monts et par vallons, que de sapins serrés, comme une laine d'une infinité de brins rêches! (POURRAT, Gaspard, 1930, p.289).
[Suivi d'une indication de lieu] Partout ailleurs, autour, dans. Ce qui, partout ailleurs, est un aveu, n'est souvent parmi nous qu'un badinage (SOULIÉ, Mém. diable, t.1, 1837, p.124). Le prolétariat paysan est plus fort là-bas que partout autre part (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p.52):
2. Partout, dans Paris, le protecteur, qui avait de longues jambes, répéta qu'un nouveau Corneille pour la vigueur, mélangé d'André Chénier pour la tendresse, venait de naître.
CHAMPFL., Avent. Mlle Mariette, 1853, p.91.
Partout où. Dans tous les endroits où. Je cherchais Carmen partout où je croyais qu'elle pouvait être (MÉRIMÉE, Carmen, 1845, p.48). Alexandre créait des villes partout où il courait (CHATEAUBR., Mém., t.1, 1848, p.305):
3. Partout j'ai voulu dormir,
Partout j'ai voulu mourir,
Partout j'ai touché la terre,
Sur ma route est venu s'asseoir
Un malheureux vêtu de noir,
Qui me ressemblait comme un frère.
MUSSET, Nuit déc., 1835, p.95.
Pop. De partout. De tous les côtés à la fois. J'étais plus mince sans corset qu'elle avec le sien qui craquait de partout (BARB. D'AUREV., Mémor. 1, 1837, p.155). Ça sonne de partout et on entend tout ça de là-haut (GIONO, Gd troupeau, 1931, p.61).
Expressions
♦[Coordonné à une indication de temps ou de lieu] [Les femmes] sont toujours et partout avides d'émotion (STENDHAL, Amour, 1822, p.20). Dans tout et partout, Dieu revient en quelque sorte à lui-même dans la conscience de l'homme (FOURIER, Nouv. monde industr., 1830, p.72). À toute heure je l'ai admiré; partout et toujours je l'ai trouvé grand, pacifique et superbe (DU CAMP, Nil, 1854, p.20).
♦[Dans des expr. soulignant l'impossibilité à être à plusieurs endroits et à faire plusieurs choses en même temps] Je ne peux, on ne saurait être partout. Je t'ai dit dans le tiroir! Il faudrait que je sois partout... (AYMÉ, Jument, 1933, p.132).
2. [Employé avec certains verbes de mouvement pour en marquer la rapidité ou l'amplitude] Courant partout à la fois (CHARDONNE, Épithal., 1921, p.435):
4. ... après m'avoir cherché partout, ma mère me trouva en larmes dans le petit raidillon contigu à Tansonville, en train de dire adieu aux aubépines, entourant de mes bras les branches piquantes...
PROUST, Swann, 1913, p.145.
3. [L'espace déterminé recouvre un domaine abstr.] La chaîne m'apparut, que je traînerais jusqu'à ma mort, partout, dans ma famille future, dans ma vieillesse, toujours (MAUPASS., Contes et nouv., t.2, Confess., 1884, p.459). Cette charmante modestie (que je retrouve partout chez mon ami) (DU BOS, Journal, 1925, p.237):
5. Chaque soir dans ton lit, répète-toi que tu peux devenir Président de la République. Le moyen en est simple; il suffit que tu sois le premier partout; et tu l'as bien été jusqu'ici.
GIRAUDOUX, Simon, 1926, p.8.
C.Spécialement
1. JEUX (dominos). [Précédé d'un nombre, dans une expr. interjective, pour indiquer que ce nombre se trouve aux deux extrémités du jeu] Six partout (DG).
2. MAR. [Dans le commandement d'une manoeuvre qui doit être exécutée intensément et rapidement] Amène et cargue partout! Au dernier commandement, toutes les voiles s'abaissèrent (DUMAS père, Monte-Cristo, t.1, 1846, p.6). Si l'arrêt doit être brutal, le barreur ajoute [à «Stop»] «Scie partout!» (Édit. Nilsson, 1930 ds PETIOT 1982).
3. SPORTS (football, tennis, etc.) [Précédé d'un nombre pour indiquer que deux joueurs, deux équipes sont à égalité] Les deux champions restent accrochés jusqu'à 5 [jeux] partout (L'Auto, 4 août 1942 ds PETIOT 1982).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694-1762: par tout, dep. 1798: partout. Étymol. et Hist. Fin Xe s. per tot (Passion, éd. d'Arco Silvio Avalle, 486); ca 1175 de par tot (Chron. Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 23869); 1396 partout où «en quelque lieu que ce soit» (Livre de comptes de Guy de la Trémoille, éd. L. de la Trémoille, p.105). Comp. de par1 et de tout. Fréq. abs. littér.:11223. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 16923, b) 16845; XXe s.: a) 15514, b) 14932. Bbg. MANTOU (R.). La Lexicalisation dans la tournure adj. In:[Mél. Pohl (J.)]. Bruxelles, 1980, p.147.

partout [paʀtu] adv.
ÉTYM. XIIe; de par, et tout.
Dans toutes les parties d'un espace, en tous lieux (par rapport à un ensemble spatial déterminé), et, par exagér., en de nombreux endroits, et, fig., en toutes situations. Côté (de tous côtés), part (de toutes parts). → Accompagner, cit. 3; ailleurs, cit. 3; 2. lieu, cit. 1; mystère, cit. 7; obsession, cit. 2. || Présent partout. Omniprésent; omniprésence, ubiquité. || Qui s'étend partout. Universel. || Toujours et partout (→ Antithèse, cit. 6). || L'adage (cit. 2) qui prétend que les hommes sont partout les mêmes (→ Non-valeur, cit.). || La mort (1. Mort, cit. 11), le mal est partout. || L'exilé (cit. 9.1) partout est seul. || Une fascination (cit. 3) qui est partout et qui n'est nulle part. || « C'est une sphère infinie dont le centre est partout » (→ Infini, cit. 8, Pascal). || Présent partout et visible nulle part (→ Œuvre, cit. 22).Chercher, aller, courir partout, aux quatre coins (du pays, etc.), par monts et par vaux. || Mettre le nez, son nez (cit. 35) partout : être indiscret (→ Indécis, cit. 1). || Flâner (cit. 3), fouiller (cit. 24), fouiner (cit.), fureter (cit. 5 et 6) partout.On ne peut, on ne saurait être partout (→ Au four et au moulin).« Aimez-vous la muscade ? (cit. 1) on en a mis partout ». || « Ils ont pissé partout » (Racine, les Plaideurs, III, 3).
1 Matière de songes est partout; peines et plaisirs sont de tous lieux (…)
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. VI, p. 18.
2 Comme on lui donnait partout à boire gratis, Guyame allait boire partout.
Apollinaire, l'Hérésiarque…, p. 127.
3 Ce qui a été cru par tous, et toujours et partout, a toutes les chances d'être faux.
Valéry, Tel quel, I.
Là comme partout (→ Individualité, cit. 2). || Partout ailleurs (→ Alliance, cit. 10; destinée, cit. 4; négoce, cit. 2). || Partout à la fois (→ Campagne, cit. 10; étoile, cit. 27).Presque partout (→ Honneur, cit. 120). || Un peu partout (→ Mettre, cit. 14).Pop. ou régional (Canada). || Tout partout. || J'ai cherché tout partout.
Partout dans la maison (→ Aisance, cit. 9). || Partout où… (→ Balancer, cit. 15; couvrir, cit. 49; démocratie, cit. 6; étendre, cit. 4 et 22; étoiler, cit. 2; maison, cit. 17).
4 Partout où j'ai voulu dormir,
Partout où j'ai voulu mourir,
Partout où j'ai touché la terre,
Sur ma route est venu s'asseoir
Un malheureux vêtu de noir
Qui me ressemblait comme un frère.
A. de Musset, Poésies nouvelles, « Nuit de décembre ».
De partout (→ Disjoindre, cit. 1; douleur, cit. 6; fourmi, cit. 9; friand, cit. 7; gras, cit. 15; on, cit. 26).
Jeu (dans le décompte des points). Pour chaque adversaire. || Trente, quarante partout (tennis).Au domino. || Blanc (un, deux, trois, etc.) partout, se dit lorsque les deux bouts de la chaîne présentent une même figure.
CONTR. Part (nulle part).
COMP. Passe-partout.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • partout — Adv durchaus, unter allen Umständen std. stil. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. partout überall , aus frz. tout ganz , aus l. tōtus, und frz. par aus l. per.    Ebenso nnorw. partout; Passepartout, total. ✎ DF 2 (1942), 387; Jones (1976),… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Partout [1] — Partout (franz., spr. tū), überall; in der Vulgärsprache (unfranzösisch) soviel wie schlechterdings. P. Billett, soviel wie Passepartout …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Partout [2] — Partout (spr. tū), François, franz. Vaudevilledichter, geb. 1810 in Paris, gest. 21. Jan. 1862, stand als Direktor an der Spitze verschiedener Hospitäler und lieferte unter dem Pseudonym Boyer dem Theater Palais Royal in Gemeinschaft mit andern… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Partout — (frz., spr. tuh), überall; durchaus, schlechterdings. Partoutbillett, s.v.w. Passepartout (s.d.) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • partout — (par tou ; le t se lie : par tou t où il est) adv. 1°   En tout lieu. •   Du peuple, qui partout fait sonner ses louanges, CORN. Cid, IV, 1. •   Que les Romains, pressés de l un à l autre bout, Doutent où vous serez et vous trouvent partout, RAC …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PARTOUT — adv. En tous lieux. Il va partout. Il est partout. Il passe partout. On dit partout. Prov., On ne peut être partout, On ne saurait être en même temps en deux endroits, on ne peut vaquer à plusieurs affaires à la fois. Fam., Se fourrer partout,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PARTOUT — adv. En tous lieux. Il va partout. Il passe partout. On dit partout que... Fam., On ne peut être partout, On ne saurait être en même temps en deux endroits, on ne peut vaquer à plusieurs affaires à la fois. Fam., Se fourrer partout, fourrer son… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • partout — par·tout [ tuː] Adv; gespr; 1 ≈ um jeden Preis, unbedingt <etwas partout tun, haben wollen> 2 partout nicht überhaupt nicht (obwohl sich jemand sehr anstrengt) <etwas will jemandem partout nicht gelingen, einfallen; sich partout nicht… …   Langenscheidt Großwörterbuch Deutsch als Fremdsprache

  • partout — absolut, auf jeden Fall, durchaus, mit Gewalt, um jeden Preis, unbedingt, unter allen Umständen; (bildungsspr.): par force; (ugs.): auf Biegen und/oder Brechen, auf Teufel komm raus. * * * partout:⇨unbedingt(1) partout→durchaus …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • partout — auf jeden Fall (umgangssprachlich); sicherlich (umgangssprachlich); unbedingt (umgangssprachlich); jedenfalls; auf alle Fälle (umgangssprachlich) * * * par|tout 〈[ tu:] Adv.; umg.〉 durchaus ● er will partout ( …   Universal-Lexikon


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»